50% des personnes ayant droit au RSA n’en profitent pas

A la clôture de l’année 2011, pas moins de 2 millions de foyers avaient recours au RSA, cela dit, 50% des personnes ayant droit ne le demandent pas. Pourquoi ? C’est la question à laquelle nous allons tenter de répondre dans cet article.

Le RSA est venu en 2009 remplacer le RMI mais aussi l’API « allocation aux parents isolés ». Un grand nombre de personnes ont de grandes difficultés à savoir si elles y ont droit ou pas. Certains pensent même que tout est fait en sorte pour décourager les demandeurs du RSA dans le but de ne pas leur faire bénéficier de cette aide.

Un salaire versé aux adultes sans emploi mais aussi aux petits salaires

petit salaire

En plus d’aider les parents isolés ou encore les adultes sans emploi, le RSA peut aussi être une aide aux personnes ayant un petit salaire afin de les encourager à travailler au lieu de rester au chômage. Peu de personnes sont informées à ce sujet. En effet, à cause de cela, un grand nombre de ménages passent à coté d’une aide d’un montant mensuel de 113 euros, ce qui n’est pas négligeable. La caisse d’allocations familiales rapporte même que 5 milliards d’euros d’aides ne sont pas distribuées.

Les couples sont les plus touchés

la catégorie de personne la plus touchée par le non recours au RSA tout en y ayant droit est le segment des personnes en couple. En effet, ils représentent à eux seul 62%. Ceci peut s’expliquer par la difficulté à savoir si il est éligible ou non.

Les principales causes du non recours à cette aide

La première cause du non recours au RSA est le manque d’information. Un grand nombre de personnes ne savent pas qu’ils sont éligible. D’autres déclarent renoncer à cette aide car les démarches administratives sont compliquées. Le tiers renoncent à cette aide dans le seul et unique but de ne pas dépendre de l’aide sociale.

Vos réactions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*